Comité d'écoute

Editer

Editer

Simon Goubert Editer

Né à Rennes en 1960, Simon Goubert commence l'étude du piano dès l'age de trois ans. Il découvre la batterie à l'occasion de la venue dans sa ville natale de Kenny Clarke le 4 février 1970.
Il aborde les percussions d'abord au conservatoire de Rennes, puis à partir de 1976, avec Silvio Gualda au conservatoire de Versailles. Il y étudie l'harmonie. Il fait ses premières armes comme percussionniste avec l'Ensemble Polyphonique de l'ORTF dirigé par Charles Ravier.
Mais surtout, il passe ses nuits dans les clubs de Jazz, notamment au Riverbop où il fait le "boeuf" grâce à la bienveillance d' Aldo Romano, Jacques Thollot, Bernard Lubat ou de Christian Vander.
En 1981, Simon Goubert crée son premier ensemble avec Dominique Lemerle et Eric Barret. L'année suivante, avec le saxophoniste Arrigo Lorenzi et le pianiste Jean-CLaude Lubin, il fonde le groupe "Spiral", qui joue dans la plus pure tradition coltranienne.
Parallèlement, à partir de 1982 et jusqu'en 1987, il se produit mais aux claviers, dans le groupe "Offering" de Christian Vander qu'il rejoint en 1992 au sein des "Voix de Magma" puis de "Magma".
Simon Goubert est appelé à jouer entre autres avec : Steve Grossman, Sonny Fortune, René Urtreger, Florin Niculescu, Eric Barret, Alain Jean-Marie, CHristian Escoudé, Jacques Vidal, Harold anko, Jacky Terrasson, Bireli Lagrène, Michèle Hendricks, Riccardo Del Fra, Joachim Kuhn, RIck Margitza, Malcolm Braff, Philip Catherine, Siegfried Kessler, Dave Liebman, Eric Le Lann, Jean-François Jenny-CLark, André EMler, Eddie Henderson, Gordon Beck, François Jeanneau, John Hicks, Andy Laverne, Manuel Rocheman, James Carter, Eric Watson, Lee Konitz, Martial Solal, Chuc Israëls...
De 1987 à 1997, il se produit avec le trio "Michel Graillier - Alby Cullaz - Goubert" dont deux albums en public seront publiés : "It was a very good night" et "Sweet smile".
En 1991, Simon Goubert enregistre son premier album, "Haïti", avec Jean-Michel Couchet, Laurent Fickelson, Stéphane Persiani et un invité de marque : Steve Grossman. En 1993, il sort son deuxième enregistrement, "Couleurs de peaux", avec les frères Belmondo, Michel Graillier et Emmanuel Borghi, Christian Vander et Aldo Romano.
Entre 1994 et 1997, il fonde avec Christian Vander, "Welcome", formation composée de deux batteries, deux saxophones, un piano et deux contrebasses. En février 1996 paraît l'album "Bienvenue".
Dans ses deux enregistrements suivants, "L'encierro" (1995) et "Le phare des Pierres Noires" (1998), il retrouve M. Graillier, L. Fickelson, S. Persiani, J.M. Couchet, ainsi que David Sauzay.
De 1999 à 2002, on le retrouve avec le trio "BFG" en compagnie de Glenn Ferris et d'Emmanuel Bex et depuis 1999, on le retrouve également avec le quintet "Pentacle" dirigé par Sophia Domancich.
En l'an 2000, il forme son quartet actuel avec Boris Blanchet, Sophia Domancich et Michel Zenino; "Désormais...", un double-album (studio live) est sorti en 2001. Parallèlement, il forme Invitation, quartet dans lequel on retrouve Sophia Domancich, le guitariste Eric Daniel et le contrebassiste Jean-Philippe Viret.
Depuis 2004, il forme le groupe "Soft Bounds" en compagnie de Sophia Domancich, ainsi que Hugh Hopper (membre du groupe mythique "Soft Machine") et Simon Picard.
En 2005, est paru "Et après", album réellement conçu pour le studio, sur lequel sont présent divers invités Cette même année, en compagnie de Sophia Domancich - avec laquelle S. Goubert se produit régulièrement en duo (l'album "You don't know what love is" est paru en 2007) - et Jean-Jacques Avenel, il créé également le trio DAG dont l'album éponyme est paru en 2006.
EN 2008, le quartet qu'il dirige depuis huit ans s'agrandit à l'occasion de son nouvel enregistrement, "Background" (Chant du Monde), et accueille le saxophoniste Pierrick Pedron et le guitariste Emmanuel Codjia.
Simon Goubert a été le premier batteur (et le seul jusqu'à présent) à recevoir le Prix Django Reinhardt de l'Académie du Jazz en décembre 1996.
Editer

Non renseigné Editer

Non renseigné Editer

Non renseigné Editer

Non renseigné Editer

Mon agenda

6 octobre 2017

Théâtre 71 - Malakoff

BROTHERHOOD HERITAGE

14 octobre 2017 20h30

THEATRE MUNICIPAL JORDI PERE CERDA  - Perpignan

BROTHERHOOD HERITAGE + COURTOIS/GRE

10 novembre 2017 20h30

Carré d'argent - Pontchateau

African Jazz Roots

29 novembre 2017 21h

LE PANNONICA - Nantes

TROIS TENORS POUR BEX ET GOUBERT

Plus de concerts