Le Bex'Tet - Round Rock Agrandir

Le Bex'Tet - Round Rock (Album MP3)

5,80 €

TRI-20561

Plus d'infos

« Emmanuel,
Je viens de recevoir “Round Rock”0, ce bain de jouvence inspiré par les ébats musicaux de ton fils, Tristan, et de son jeune voisin de

l’impasse Chanut, Antonin Fresson. Et j’imagine que, finalement, tu les as plus entraînés dans ton plongeon qu’ils ne t’y ont poussé par leurs espiègles bousculades.
J’imagine... car je te connais depuis longtemps. J’avais rédigé les notes de pochettes de ton premier disque en 1988, “Triple Idiome” et, neuf ans plus tôt, nous avions même fait des débuts simultanés. En 1979, avec ton ami d’enfance normand, Jean-Philippe Viret, tu remportais un concours organisé par Alain Guerrini, fondateur de la première école de jazz en France, qui compta tant pour toi que pour moi. (Je n’ai pas oublié ce tendre et fervent Pour Alain que tu jouas aux grandes orgues de Saint-Eustache pour son enterrement et dont tu donnes ici une nouvelle version). Et moi, en 1979, je commençais à écrire pour Jazz Hot et, sous cette casquette toute neuve de jazz-critic, je faisais ta connaissance à la Chapelle des Lombards, la première du nom, celle qui fit entrer le jazz dans la rue des Lombards, avant le Sunset, avant le Baiser Salé, avant le Duc...

Les clubs, le jazz, la nuit... Un monde ! Où tu te distinguais très tôt par cet art du plongeon sans calcul, riant aux éclats, même lorsque tu avais la peur au ventre, cette peur que célèbre Jacques Brel dans un texte que tu convoques ici, une peur joyeuse et insolente dans le refus du confort et des conventions, sportif de l’extrême (on connaît ta pratique du triathlon), mais sans négliger le goût des terri- toires. Le jazz en était un, comme cette Normandie « qui t’a donné le blues » et cette France dont tu réinventes ici La Marseillaise 2.0. Trois quarts de siècle après la version joyeuse de Django Reinhardt et Stéphane Grappelli célébrant leur amitié renouée et la Paix re- trouvée, tu y mets ton propre sourire et ton adhésion à l’idéal républicain, avec un peu d’accordéon et « de vaisselle cassée » (ton ex- pression en réponse à la commande que je t’avais faite dans les années 1990 d’un arrangement d’une “chanson des rues” pour l’anthologie “Paris Musette”).

De ce fameux orgue électro-mécanique, l’Hammond B3, tu avais accepté de me livrer les secrets pour un dossier dans Jazz Hot qui fit date, soulevant le capot pour commenter cette tripaille de fils électriques et d’engrenages, truculent organisme qui prenait vie sous tes doigts et tes pieds. Nous partagions l’amour d’Eddy Louiss (dont la motricité fauve inspirait déjà Bleu et vert dans la version de ton premier Bex’tet en 1993) et de Larry Young (dont on reconnaissait déjà les lumineuses incertitudes sur Theme-X lorsque tu l’enregis- trais en 2002).

De l’instrument tu as gardé la sensualité massive et nerveuse, les sonorités tout à la fois ligneuses et déliquescentes, charnelles et fla- tulentes, mais tu as confronté cette palette sonore à celles du nouveau siècle, avec la pulse techno de Manège, l’énervement “drum’n’bass” de Station Saint-Denis Basilique ou l’affolement rythmique dont tu bouscules ce solo emprunté à Charlie Parker (Charlie of Course). Tes jeunes amis t’y ont certes encouragé, mais tu les as aidés à passer des gestes à la mode aux choix personnels et aux initiatives, à ou- vrir l’éventail de leur talent. Et tu as trouvé avec eux un terrain commun, le blues, ici omniprésent, non comme schéma harmonique de référence, mais pour la tendresse de sa couleur bleue qui est chez toi la complémentaire du rouge de ta joyeuse fureur de vivre et dont tu as badigeonné ce “Round Rock”.

Je t’embrasse, embrasse pour moi tes jeunes comparses, sans oublier Sophie, ta fidèle coproductrice. » Franck Bergerot

Fiche technique

StylesRock
Année2020
LabelLe Triton
FormatCD Audio

Donnez votre avis

Le Bex'Tet - Round Rock (Album MP3)

Le Bex'Tet - Round Rock (Album MP3)